fauteuils et sièges pour auditorium, stades, Théâtres et Cinéma

Sites

fauteuils et sièges pour auditorium, stades, Théâtres et Cinéma FR

Accueil > Actualité > Interviews > Entretien avec Jean Daniel Pasquettaz, Architech

Entretien avec Jean Daniel Pasquettaz, Architech

Théâtre de l'Alhambra, Genève 

Entretien avec Jean Daniel Pasquettaz, Architech (Foto 1)Entretien avec Jean Daniel Pasquettaz, Architech (Foto 2)Entretien avec Jean Daniel Pasquettaz, Architech (Foto 3)

1.- Est-il plus difficile de créer entièrement un édifice ou bien den restaurer un tel que lAlhambra, aussi riche dhistoire ?

Il n’y a pas vraiment plus de difficultés lors d’une restauration. En effet, le projet architectural reste toujours tributaire des contraintes d’usage. Le fait que certains éléments soient déjà présents peut être un fil conducteur positif pour la mise en place du projet et sa résolution.

Dans certain cas, l’intégration des éléments techniques peut être plus compliquée. Mais au final, ce challenge intellectuel stimule le processus créatif.

2.- Quelles ont été les principales interventions lors de la restauration de l'édifice ?

L’intervention principale dans le cadre de la restauration du bâtiment a été l’intégration des techniques du spectacle que ce soit les équipement audio-visuels ou toute l’installation des planchers mobiles permettant la très grande polyvalence de cette salle.

3.- Comment avez-vous fait pour éviter la « conservation anecdotique » et, tout à la fois, « permettre une lecture compréhensive de la spatialité et revêtements originels » ?

Nous avons procédé de plusieurs façons. Tout d’abord, il y a eu des analyses des différentes couches de matériaux superposés au fil des ans. Une étude historique a été établie. Et finalement les éléments posant ont été démontés soigneusement afin d’en comprendre leur origine. Il faut savoir que le mode de construction et de mise en oeuvre d’un élément peut nous renseigner sur l’époque des travaux.

A l’aide de ces analyses et des quelques documents iconographiques à notre disposition, nous avons évalué la pertinence de conservation des éléments architectoniques et des revêtements, afin de parvenir à une cohérence globale.

4.- L'Annexe contraste beaucoup avec le reste de lédifice. Elle achève la structure et lancre dans le XXIe siècle. Etait-ce leffet que vous souhaitiez produire ?

Nous avons essayé d’intégrer volumétriquement l’Annexe au bâtiment existant. Nous avons été particulièrement attentifs au raccord avec l’existant, à la texture et au rendu de la couleur. Toutefois, nous souhaitions lui donner une identité propre afin qu’il puisse apporter une composante urbaine à l’espace qui se situe dans son prolongement. Cet espace est actuellement un parking, mais il devrait, dans le futur, être aménagé en véritable place.

5.- Les intérieurs également reflètent lévolution du passé au présent (et même au futur) ! Comment avez-vous allié technologies de pointe et environnement classique ?

Globalement, nous n’avons pas essayé de cacher les installations techniques. Nous avons opté pour une expression simple, directe et modeste des ces éléments technologiques.

D’ailleurs, nous avons traité de la même manière les éléments architecturaux contemporains afin que ces derniers ne prennent pas le pas sur les parties historiques.

La gageure a été de trouver l’équilibre entre l’ancien et le contemporain.

6.- La capacité de lauditorium est modifiable. Comment la technologie a-t-elle rendu cette particularité possible ?

Nous avons utilisé un système de plancher mobile combiné à un système de sièges sur poutre permettant un enlèvement et/ou une mise en place rapide des différentes configurations assises ou debout.

7.- Combien de configurations sont-elles possibles ?

7 ou 8 possibilités qui se déclinent du spectacle debout au spectacle assis en passant par l’opérette et le cabaret

8.- Quelles caractéristiques devait avoir le siège que vous avez finalement choisi ?

Comme pour l’ensemble du projet, il devait y avoir un dialogue entre le passé et l’usage contemporain de la salle. Nous souhaitions un siège confortable avec une ligne sobre, mais qui devait présenter une grande flexibilité relativement aux multiples configurations possibles de la salle.

Contactez

  • Figueras International Seating Headquarters

    GPS: 41º 37´8.51´´ N - 2º14´12.41´´ E
    C/ Anselm Clavé, 224,
    08186 Lliça d`Amunt
    Tel. (+34) 93 844 50 50
    Fax. (+34) 93 844 50 70
  • Figueras Seating Asia

    GPS: 1º 17´ 19.5´´ N - 103º 50´ 48.61´´ E
    THE CENTRAL 6 Eu Tong Sen Street,
    #10-18 Singapore 059817
    Tel. (+65) 6514 4154
    Fax (+65) 6258 2154
  • Figueras Seating Europe

    GPS: 48º 52´ 22.7´´ N - 2º 18´ 10.0´´ E
    16 rue de Washington,
    75008 PARIS
    Tel: +33 (0)1 43 42 26 26
    Fax: +33 (0)1 43 42 44 22
  • Figueras Seating Americas

    GPS: 26.109046, -80.260122
    950 South Pine Island Road, Suite A-150
    Plantation, FL 33324
    Tel. +1 786 331 9433
    Fax. +1 786 331 9434
© Copyright 2019 - Figueras International Seating - Protection des données personnelles  
Nous utilisons nos propres cookies et des cookies tiers pour améliorer nos services et collecter des informations statistiques sur l’utilisation de notre site.
OK